Les anneaux sous les doigts en chiromancie

L’anneau de Salomon

Sous l’index, l’anneau de Salomon symbolise la sagesse, la sérénité et l’équilibre. Il est dit que c’est un signe rare. Les personnes qui ont cet anneau, rechercheraient constamment la vérité en toutes choses, évènements et situations de la vie en général. Juges, prêtres ou philosophe, l’anneau de Salomon représente des personnes à l’analyse vive et de manière naturelle et prompt. Leur esprit est à la fois logique et lucide. Ce sont des personnes qui agissent avec lucidité et raisonnement.

Personnes de confiance, les autres aiment à venir vers elles afin d’obtenir des conseils judicieux. On retrouve ce symbole chez les personnes qui conseillent dans leur vie professionnelle.

L’anneau de Saturne

Sous le majeur, l’anneau de Saturne semble également être un anneau plutôt rare. Présent sous le majeur, il représenterait une conotation négative pour les personnes sujettes. Le doigt de Saturne étant le doigt de la réussite et de la destinée, en opposition l’anneau de Saturne, rentre en confrontation avec celle-ci en présageant des évènements négatifs à la destinée et au chemin de vie professionnel, comme pour empêcher la réalisation. 

On dit de ces personnes qu’elles sont d’un caractère mélancolique, sombre et de nature saturnienne…  Solitaire et ayant comme quelque chose de fatal, la fatalité.

On peut retrouver ce signe dans certaines mains de personnes marginales étant à la rue, comme prostituées ou femmes de la rues, ou encore détenus, délinquants … etc Il est dit également que l’on peut retrouver cet anneau dans les mains d’une religieuse dont la vie est peu active, je dirais que l’on peut également retrouver ce signe chez les personnes au foyer n’ayant pas ou peu d’activité professionnel en dehors du reste de la vie quotidienne.

L’anneau de Vénus

L’anneau de Vénus, se situe et commence son arc de cercle à la base du majeur pour finir sous l’annulaire. Comme son nom l’indique, il est rerésente la sensibilité artistique, un sens artistique développé, l’amour en général et l’amour du beau, comme tous artistes adulent… 

Cependant si l’anneau de Vénus est brisé ou doublé (multiple), alors l’amour véritable se transforme en un amour de destruction, de luxure, de libertinage donc de débauche et perversité. L’anneau de Vénus dans ce cas, est d’autant plus représentatif si la personne à un mont de Vénus plat et qu’elle présente une grille sur le mont de la Lune.

L’on peut trouver chez certaines personnes, un anneau de Vénus ouvert, se poursuivant jusque sous l’auriculaire, doigt du Soleil, d’une ligne droite. Cela est favorable mais pas toujours. Les personnes de géni, possède ce signe. Certaines personnalités l’avaient comme Jean Cocteau ou encore Mussolini… On dit de ces personnes qu’elles sont de nature combatives, parfois orgueilleuses, originales parfois et talentueuses, on dit même que ces personnalités marquent l’histoire. 

 

Source: « Votre main parle » de René Brunin

Cécile Chiromancie

Les anneaux en chiromancie

 

Le dédoublement de personnalité et l’hyper-activité

On parle jamais assez mais le dédoublement de personnalité à lieu au sein d’une famille lorsqu’un membre est psychologiquement perturbé et cela dès la plus jeune enfance, sans que cette personne s’en rende compte.

En effet, le fait d’être instable, d’avoir la bougeotte, d’avoir un comportement dominateur et prétentieux dès le plus jeune âge est synonyme de non stabilité intérieur.

Un proche, une personne de l’entourage peut être la cause de ce trouble ou tout simplement la personne est comme ça dès son enfance. Ceci s’appelle un trouble du comportement qui tend vers la psychose et la paranoïa.

En fait, cette personne devient colérique, veut prendre la place d’autrui en s’infilitrant dans la vie des autres, veut protéger ses proches sans pour autant que cela soit de manière émotive mais « jalousive ».

Ce genre d’émotion peut-être calmé par l’âge mais peut également revenir par la suite. La personne doit sans arrêt lutter contre cela.

Comment lutter contre l’hyperactivité et le désintérêt des choses ? 

Sans s’en rendre compte la personne va s’apaiser par les personnes calmes autour d’elle. Cependant, si ce calme devient trop important, la personne « récidive » et à besoin de bouger, voir de devenir désagréable, très désagréable !

Les animaux eux, font les choses strictement par instinct, sans forcément réfléchir, oui car ils réfléchissent …

Nous, autres, sommes différents.

L’instinct et l’agressivité ainsi que l’impulsivité est plutôt mal perçue par l’entourage. Cependant parfois elle est accepté par les fortes personnalités dit-on.

L’hyper-activité ressemble beaucoup à ce genre de symptômes. Elle est souvent mal perçue également par l’entourage et de plus parfois ce trouble est mal compris.

Cela dérange d’autres surtout lorsqu’on est petit, qui ne comprennent pas.

L’hyper-activité est marqué par un désintérêt des activités en cours et marque également soit du bruit, de la gêne mais aussi une interruption spontanée sans raison logique, mais brutale d’une activité de manière désinteressée totalement.

Le fait est que lorsqu’on est hyper-actif, ceci peut montrer que l’on est au-dessus de ce que l’on est entrain de faire, soit parce qu’on pense qu’on a plus l’âge de faire ça, par exemple, prenons un enfant âgé de 12 ans, il peut devenir subitement hyper-actif en arrêtant spontanément son activité à laquelle il s’était adonné, en pensant que ce n’est plus de son âge.

Pour lutter contre l’hyper-activité, il faut donc passer à autre chose. Surtout si l’on pense que c’est plus de son âge !… Ceci dit, concernant un enfant cela semble être compréhensif, pour un adulte c’est pareil. Certaines activités trop enfantines peuvent être arrêtées de manière spontanée … cela laisse à réfléchir, car étant adulte, nous sommes beaucoup moins spontanées en général qu’un enfant de 9 ans.

Enfin, vous l’avez compris, pour lutter contre l’hyper-activité, il est nécessaire d’aller de l’avant … mais pas trop ! Car sinon, on bouscule son organisme de manière excessive et cela de manière nocive.

Cécile Chiromancie

Comment soigner l’hyper-activité dès le plus jeune âge

L’imagination ou les émotions … ?

Entre imaginaire et émotions mentales

Parfois, nous sommes confrontés à notre imaginaire et envers ce que nous pouvons ressentir, de façon mentale. C’est pourquoi, nous visualisons ainsi parfois « le futur » que nous aimerions pour nos proches, amis, ou parents.

Pour comprendre ce phénomène, il faut ananlyser nos ressentis mentaux et notre activité cérébrale. En fin de journée par exemple et tout au long de la journée, vous pouvez analyser constamment vos pensées pour en déduire quelques choses. C’est ce que j’ai fais pour en conclure que, lorsque nous souhaitons quelques choses, nous la visualisons avant d’y penser. 

Nos pensées et notre mental

En pensant tiens si je visualisais cela, nous réfélchissons à ce que nous voulons visualiser, alors qu’en laissant aller notre analyse, c’est à dire en prenant du recul, vis à vis de ce que nosu ressentons mentalement, vis à vis de nos pensées instinctives non réfléchies, nous parvenons à mieux identifier ce que nous aimerions et ce qu’il se passe réellement ou qu’il pourrait se passer si … 

Pour parvenir à concrétiser nos pensées émotives et mentales

Pour concrétiser nos pensées émotives et mentales, il faut que tous les paramètres positifs et négatifs aussi soit résolus, afin que la situation se présente. Parfois des vibrations négatives mentales et émotionneles viennent influencer cette perception que l’on souhaiterais concrétiser et du coup, l’évènement n’arrive pas. 

Le but est donc de plutôt analyser sans influencer nos pensées, les accueillir comme elles viennent afin de les analyser. Ne pas tomber dans l’agressivité physique à cause de nos pensées, car ceci peut-être dangereux. C’est ce que conseillent les grands moines bouddhistes. 

Cécile Chiromancie

L’imagination et les émotions 

 

Les émotions et la voix

Ce que nous ressentons passe par la voix

En effet, lorsqu’on se sent accablés, fatigués ou surmenés, nous ressentons que nous n’avons pas la force de nous exprimer clairement, audiblement comme l’on voudrait et comme l’on le souhaite. 

Toutes nos émotions « véhiculent » dans notre tête, mais pas seulement… C’est pourquoi nous ressentons des gênes physiques, qui viennent perturber notre organisme. 

Lorsque nous ressentons par exemple une difficulté à parler, en sentant que nos cordes vocales tiraillent, par exemple ou que votre gorge est tendue, cela signifie que vous forcer trop. Il n’est donc pas bon de forcer avec la voix, car celle-ci utilisant des muscles, et des tendons, ceux-ci peuvent créer une gênes physique comme le mal de gorge lorsqu’on parle au point que l’on continue de parler en ayant mal à la gorge, cela n’est pas bon du tout. 

Si par exemple, vous êtes très surpris, étonnés et que vous avez une sensation de peur, ses émotions vont venir se répercuter sur votre voix, vous laissant « sans voix », cela arrive très souvent. Nous n’en prenons pas forcément considération et conscience, mais nos émotions nous paralysent très souvent, nous stagnant quelques minutes à nous laisser sans voix le cour d’un isntant bref.

Ainsi, nous réfléchissons très rapidement lrosque cela arrive lors d’une discussion, où il faut répondre à la personne, votre interlocuteur, et nous sortons quand même quelques choses, en rapport à cette émotion vécue et ressentie. 

Comment éviter d’avoir mal à la gorge en parlant, si cela vous arrive fréquemment ?

En apprenant à poser sa voix. Certains chanteurs débutants ont des problèmes de « gorge », qui font que lorsqu’ils commencent à chanter, ils ont mal à la gorge. Cela peut se manifester aussi lorsqu’on parle. Il peut arriver parfois, si l’on ressent une gêne, c’est à dire une émotion négative, que lorsqu’on parle, l’on ressent une crispation des cordes vocales, au point de dire à son interlocuteur, « excusez moi mais là j’ai très mal à la gorge, je ne peux presque plus parler ». Le fait de le dire, n’empêche pas d’avoir mal, mais plutôt envenime le mal. Car bien souvent cette gêne est liée à la colère. Si vous êtes en colère contre l’autre, à qui vous vous adressez, le fait de dire que vous avez mal à la gorge, permet just à l’autre d’être au courant, mais vous cela vous permet just de respirer un bon coup pour mieux poser votre voix.

Apprendre à poser sa voix

Pour apprendre à poser sa voix, le mieux est de prendre conscience de sa voix lorsqu’on parle. Cela n’est pas toujours évident, certaines personnes s’écoutent, elles aiment bien ça, d’autres ne le font jamais. 

Les personnes qui ne s’écoutent pas parler, parlent parce qu’elles ont des choses à dire, et aiment parler. Le fait de s’écouter parler fait parti d’une certaine prétention et d’un certain égoïsme, très personnel et intérieur. 

Lorsqu’on s’écoute parler nous sommes concentré sur soi-même et non pas sur l’autre, mais qu’à moitié. Les deux méthodes sont bonnes, le but est de partager véritablement tout en prenant conscience que lorsqu’on a une gêne, cela signifie, une émotion parasite.

 

Cécile Chiromancie

Les émotions ressenties à travers la voix et la gorge, cinquième chakra 

Ne pas tout jeter en periode de lune decroissante …

Souvent nous pensons qu’il est bon de se débarrasser de choses, objets en tous genres, (vêtements, grisgris, petits objets de décorations ça arrive oui !… des choses de ce type) mais tout n’est pas bon à jeter … 

Par expérience, j’ai pu constater que, notre histoire a un vecu, et que chaque personne à son vécu et sa propre histoire personnelle finalement, car nous ne rencontrons pas les même embuches sur notre parcours de vie, les mêmes erreurs aussi.

J’ai pu constater également, suite à « cet exercice du tri », que l’on jette souvent pas intuition, impulsions même et parfois sans réfléchir que tel ou tel objet risque de nous manquer par la suite, même si dans le domaine du spirituel comme dans la vie en général, s’attacher aux biens matériels ou a un bien en particulier est considéré presque comme de la magie et n’est pas vu d’un bon oeil … ! 

Oui en effet, notre histoire personnelle, notre vécu laisse une trace sur notre histoire, donc il est necessaire de garder pas mal de chose bien au contraire !

Alors comment faire correctement son tri lorsqu’on en a envi(e) ?

C’est difficile, tout d’abord, je vous conseillerais d’éviter de jeter ce qui semble être toujours utilisable, que ce soit des vêtements vieux, neuf ou d’occasion, mais plutôt des objets dont vous ne vous servez plus, les objets à piles comme des lampes de placard à vêtements ou de bibliothèque par exemple, car ceux-ci peuvent être réutilisés par des tierces personnes tout comme les vêtements vieux, neufs ou d’occasion… . 

Afin d’être écolo et moderne, vraiment d’actualité, je vous conseille donc de garder ce qui vous semble vous correspondre et correspondre à votre histoire personnelle déjà vécu depuis que vous êtes ici sur cette Terre. 

Et, oui garder des vieux objets ne veut pas dire être ringard et ne pas être à la page, bien au contraire, ceci permet d’encore mieux se connaître, ses propres valeurs, ses propres goûts… etc.

Bien entendu, tout ce qui vous embarrasse, qui est encombrant, parfois mérite d’être jeté pour laisser place à plus d’espace, ceci dit, les placard sont les bienvenus pour emmagaziner tout ce dont on ne veut pas se débarrasser et que l’on souhaite tout de même garder. 

Rangement, placard à four tout également, ceux-ci nous sont d’un réel secours lorsqu’il s’agit de faire du tri et le rangement du mois !

Oui car on règle d’or également s’impose, celle d’être régulier ou régulière dans sa manière de faire le tri, mensuellement cela semble convenir à tous. De façon hebdomadaire vous aurez plus tendance à vous débarrasser des choses du présent qui vous encombre et vous gênent.

Vous l’aurez compris, tout jeter n’est pas forcément une bonne solution, mieux vaut garder ce qu’il vous correspond vraiment à vous et à votre vécu. Les objets du passés sont toujours les bienvenus ! … Ceux là permettent de garder une trace de notre vie ici sur Terre. 

 

Cécile Chiromancie

Trier ça s’apprend, c’est comme le rangement ! … 

 

 

La télépathie

La télépathie dans Bienvenue images-4-150x150Qu’est-ce-que la télépathie ?

Souvent j’ai pu constater tout autour de moi, la plupart des personnes se mettent à dire des choses en ma présence. Je me pose la question dorénavant, pourquoi ce phénomène arrive aussi fréquemment ?

Différentes hypothèses sont possibles et envisageables. 

Celle à laquelle je pense, personnellement et puis par raisonnement et conséquences, de toutes ces constatations, reste la télépathie. 

Je pense également à un fluide énergétique ou plutôt des ondes invisibles, (elles sont toujours invisibles) qui incite les ou la personne en face de moi à dire des choses différentes de ce qu’elle pourrait dire. 

Je ne pense pas que ce soit moi qui suis à l’origine de ce phénomène, mais plutôt ce qu’on appelle communément Dieu. Un de mes oncles en l’occurence l’a dit une fois, il s’appelle Michel, qu’il existe des personnes qui ont le don de faire parler les gens … 

Pourquoi avoir dit cela ? C’est une phrase qui semble être susceptible d’être vrai, pourquoi pas, mais je reste sur ma première position celle de Dieu.  

Il faut savoir que nous sommes tous reliés les uns aux autres de par la communication et grâce à la communication. Vous comme moi sommes capable de faire parler les gens qui nous entourent oui !

Selon mon expérience, les mots qui peuvent « sortir » de la bouche de l’autre lors de ces moments opportuns et inattendus souvent démarré par une moquerie qui engendre l’agressivité de l’autre et le fond de la pensée de l’autre qui se manifeste. Plutôt avantageux, afin de savoir ce que pense réellement la personne en face. Il n’est cependant pas forcément sujet de moquerie mais de blessure émotionnelle dites par la parole que l’on emmagasine dans notre subconscient et qui ressort subitement lorsqu’on est seul.

La télépathie et la télépsychie

La télépathie et la télépsychie sont très proches l’une de l’autre. Toutes deux accés sur le cerveau, elle sont en fait identiques. La télépathie agit de manière à cerner les pensées de l’autre ou les pensées d’autrui tandis que la télépsychie donne accès à l’âme de la personne.

Nous avons en commun la faculté de comprendre ou de mieux comprendre l’autre grâce à ces outils, cependant, bien souvent puisque la communication s’en retrouve complètement effacée, nous ne nous comprenons pas.

C’est là les dangers de la télépathie et surtout les mauvaises ondes vibratoires qui interagissent dans nos cerveaux les uns aux autres. 

Il peut se passer un phénomène courant qui est celui-ci, si l’on se contente de penser que nous croyons avoir décrypté l’autre grâce à nos pensées donc notre télépathie, sans véritablement communiquer, ou à l’inverse si l’on communique mais de manière erronée, c’est à dire en disant les choses avec la mauvaise intonation par exemple, le message ne passe que difficilement.

La parole et la télépathie

Si lors d’un dialogue, l’on s’exprime avec force sans vraiment en avoir envie, il se peut que notre intonation, d’ailleurs c’est véritablement vrai, soit modifiée, volontairement. Nous nous exprimons donc différemment de d’habitude et souvent pour faire avancer les choses ou faire plaisir presque à l’autre ou le destinataire avec qui nous communiquons.

Bien souvent parfois, nous restons egalement dans le silence. C’est là qu’inervient la télépathie, qui, dans ces phases de silence intenses, prend ou veut prendre place à travers le destinataire qui cherche car n’ayant pas de parole à entendre. Pourquoi ne pas poser la question plutôt que de penser des choses qui surement n’existe pas. 

Si réellement notre télépathie est frai, pourquoi s’emurer dans le silence? Parce que le silence permet justement de laisser place à la télépathie. Même si celle-ci laisse sous-entendre beaucoup de chose dans nos tête, elle est couramment utilisée. 

Il suffit bien souvent de quelques mots clés pour que le destinataire se mette à réfléchir et donc par là même occasion se mette à faire de la télépathie. 

Le temps à l’engrenage télépathique afin d’avoir son indépendance

L’on crée des schéma type de dépendance affective ou étmotionnelle, sentimentale, de couple ou d’amitié, voir même de haine envers l’autre ou de rancune, de jalousie, de colère envers l’autre à travers et grâce ou à cause de la télépathie. 

Si nous pensons que pardonner est un acte faible lorsque nous voulons rester fort, et aussi par protection de peur de retomber, il est vrai que le fait de pardonner lors d’incompréhension entre deux personnes permet bien souvent de mieux se comprendre. Encore faut-il discuter de ses peurs, de ses failles comme par exemple son manque de confiance en soi ou son manque d’estime de soi, son manque de crédibilité, son manque d’assurance ou son manque de « se sentir beau » « intelligent » face à l’autre …

qui permet de débloquer les tensions liées également au paraître, au jugement de l’autre et donc à la télépathie indirectement et sous-jacente.

Eclairer les zones d’ombres télépathiques

Nous recevons souvent la part d’ombre de l’autre, ce qui ne nous donne pas vraiment envie de continuer. Cependant, en pratiquant même si cela est difficile, les pensées positives pour faire abstractions ou plutôt pour mieux comprendre ces zones d’ombres, l’on parvient à mieux avancer dans la lumière.

Si nous sommes remplis dans la tête d’ondes télépathiques nocives, gênantes, voir destructrices mais vrai, il est bon de les mettre de côtés ou du moins d’essayer. Ce qui se passe dans la vie n’est en fait que purement lié à nos émotions. Plus nos émotions sont fortes plus les actes et les pensées le sont je pense également.

La mauvaise télépathie 

Lorsque nous avons en tête de mauvaises pensées ceci est de la mauvaise télépathie. Envoyée alors sur l’autre, ceci ressemble est semble être véritablement comme être un sort jeté sur l’autre. Comment faire alors pour s’en débarrasser ? 

Se débarrasser des mauvaises ondes téléapthiques est difficiles, car nous le ressentons et nous avons la capacités bien évidemment de les refouler donc de les jeter à la poubelle sans plus y penser mais nous avons aussi la capacité deles garder en nous. Lorsqu’on sait et que l’on prend conscience qu’untel ou untel pense ça sur nous alors que c’est complètement faux, sa télépathie est fausse et erronée. Cela nous blesse et nous ancrons cela avec force dans notre mémoire émotionelle, notre cerveau et nos émotions qui s’en retrouve affaiblit ainsi que notre estime de soi. Nous avançons ensuite avec se fardeau sans trop vraiment nous révéler tel que nous sommes véritablement car nous nous rendons presque victime de ce genre de pensées parasites émanant de l’autre qui s’il est un proche un membre de la famille par exemple, peut véritablement semer un manque d’amour, de compassion et d’appréciation de l’autre et de soi-même.

Ne pas prendre compte de ce genre d’ondes nocives et télépathiques nuisibles à notre cerveau émotionnel

L’emetteur qui pense ce genre de chose (mauvaises pensées contre vous et sur vous, votre personnalité) est en fait dans l’erreur et se fait presque un film tout fait de votre mode de penser, votre mode de vie. 

Il peut même en avoir conscience et se demander pourquoi il pense ça ? Et pourquoi à cet instant ? 

Le fait de ne pas en parler ouvertement avec la personne concernée engendre des frustrations surtout si le receveur donc vous, ou moi également, si je suis dans cette situation là, voudrait en parler mais n’ose pas, de peur d’avoir un refus de dialoguer de la part de l’émetteur.

 

Cécile Chiromancie

Télépathie et télépshychie 


L’inconscient

http://www.terrafemina.com/vie-privee/psycho/videos/1151-lhypnose–faire-de-linconscient-son-allie.html

En psycholgie et en hypnose, les praticiens parlent souvent d’inconscient. Notre inconscient serait apparement plus pertinent que notre conscience ??…

Je note et précise qu’il est vrai que notre inconscient nous dévoile difficilement ces arrières pensées :)  

Nous pensons tous les jours à tout et à rien, à nos proches, le travail, notre compagnon, comment résoudre certains problèmes de la vie quotidienne, et plein d’autres choses encore…

J’ai pu m’apercevoir en effet, que l’inconscient par bribe d’information nous dévoile des signes qui sont significatifs dans le sens où il veut ou ils veulent nous diriger vers quelques chose de précis que nous et notre conscience n’a pas saisit.

Par exemple, si e regardant une image tel un dauphin sur un joli drapé de plage, vous vous laissez aller à cette observation délicieuse et plongeante … Peut-être dans les jours suivant votre cerveau aura emmagasiner cette image pour la retranscrire en un but ou signe révélateur qui si vous n’y fait pas attention, se passera surement quand meme seulement vous n’aurez pas eu la chance de comprendre pourquoi vous vous êtes dirigé plutôt là que là, car vous n’y aurez pas réfléchi une seule seconde !

Je suis là donc pour vous éclairer… 

Si par exemple, vous allez quelque jours plus tard dans un magasin ou s’affiche un dauphin ou sur une facture, l’enseigne du magasin, peu importe, il suffit que le symbole soit là, c’est votre inconscient qui vous y a dirigé. Non votre conscience puisque vous n’aviez pas forcément prévu d’aller dans ce magasin, peut-être mis à par de bouche à oreille. 

Vous ne connaissiez pas ce magasin avant, donc seul votre inconscient à pu par intuition un peu comme les oiseau l’utilise, vous diriger vers ce lieu.

Beaucoup d’autres exemples sont nécessaires pour prouver l’existance de l’inconscient dans notre cervau et comme il fonctionne. 

Notre conscience elle nous permet d’être présent à chaque instant sans se soucier du rêve, du laisser-aller bien que même consciemment on peut très largement s’évader et se laisser aller … !

Un monde très différents partage donc nos deux facettes qui sont d’un côté l’inconscient et del’autre la conscience. 

A nous de percevoir ces signes et d’en dissuader la conscience ou l’inverse :)

Si vous voulez que votre inconscient évite d’agir ainsi, des exercices mentaux que vous aurez au prélable définit peuvent intéragir avec votre conscience pour que ces automatisme ou phénomènes n’arrivent pas. Cependant malgré tout si l’inconscient n’est pas docile il fera tout pour rester à sa place et ne se laissera pas berné comme ça ! 

Ce sont la pratique de l’hypnose qui vise à travailler sur cette partie de nous bien méconnue pour beaucoup. L’hypnose est souvent mal perçue car agissant sur cette partie délicate qu’est l’inconscient. On peut grâce à l’hypnose découvrir des noeuds dû à notre passé, et l’hypnotérapeute travaille essentiellement là dessus.

(Voir égalment aussi le lien de Lise Bartoli hypnotérapeute http://www.terrafemina.com/vie-privee/psycho/videos/1151-lhypnose–faire-de-linconscient-son-allie.html)

Cécile Chiromancie

Hypnose et Inconscient

Quand on se rattache aux besoins élémentaires ou primaires …

Image de prévisualisation YouTube

Les besoins primaires 

Lorsque nous nous rattachons à ses besoins essentiels à notre survie, nous prenons en conscience que, sans eux, nous ne vivons pas tout à fait, nous survivons. Survivre est un bien grand mot, nous sommes fait de cellules qui ont besoins d’être nourries en tout cas à l’heure actuelle en est ainsi. 

Manger, boire, dormir, travailler 

Ces trois élèments fondateurs de notre survie, nous permet d’être en parfaite harmonie avec notre corps et notre psychisme. 

Certaines personnes vivent mal en dormant peu, dormir semble être primordial pour notre métabolisme. Regardez et prenez le temps d’observer les chats, qui malheureusement  ne sont pas aimés dans la civilisation Asiatique pour être mangés … dorment environ dix heures pas jours et cela de manière quotidienne.

Prenez donc exemple sur eux pour bien penser. 

Pourquoi nous nous rattachons à ses besoins élémentaires ? 

Il y a des moments dans la vie où, nous nous sentons perdus et nous avons besoin de nous rattacher à nos valeurs fondamentales qui sont la nourriture, les boissons, le sommeil réparateur et le travail pour vivre sereinement en collectivité et en harmonie avec l’économie et le système politique. 

La dépression, les maladies et les besoins primaires 

Parfois nous somme en total contradiction avec ce que nous vivons;c’est pourquoi nous nous rattachons à d’autres choses dont les éléments ou besoins primaires qui nous permettent de tenir le coup. Le fait de se laisser mourir, sous une forme ou sous une autre relève d’un manque d’un de ces besoins. Si nous nous nourrissons pas assez, l’anorexie n’est pas loin et si nous ne dormons pas la crise de nerf aussi ! Le manque d’activité est également à prendre nettement en compte car sans travail, le cerveau et le corps se meurt, ne bouge plus ni ne réfélchit.

J’exagère peut-être un peu, mais d’un point de vue économique, le travail est primordial, sinon essentiel.

Cécile Chiromancie

Bien-être collectif, Harmonie & besoins primaires essentiels à notre survie 

Trouver des solutions


Trouver des solutions dans energetique Mandala-harmonie-300x300

Pourquoi toujours trouver des solutions ?

Pour chaque problème, il nous faut trouver une solution parce que résoudre les problèmes uns par uns permet d’avancer. 

Du temps nous y permet.

Comment résoudre ses problèmes ? 

Pour résoudre ses problèmes, il faut se motiver et être conscient qu’un problème est présent. 

Pourquoi et comment  prendre conscience du problème ? 

Pour prendre conscience de son problème, le mieux est dese poser, réfélchir à sa vie présente et en conclure la bonne ou mauvaises situation. 

Remédier à ses problèmes quotidiens uns à uns ou tous en même temps 

Pour y remédier, l’attente est parfois nécessaire mais pas forcément. 

Les priorités 

Penser à évaluer les priorités ; si par exemple votre problème est matériel, ceci peut peut-être attendre, alors qu’un problème vital par exemple comme manger ou boire, ou se laver prendre soin de soi-même semble être à l’heure actuelle très important. L’image de soi est reflétée par notre intelligence mais pas seulement notre beauté aussi, ce qu’onappelle de nos jours l’esthétisme.

Tous problèmes quels qui soient est important et doit être donc pris en compte, la priorité dans certains moments de notre vie semble être parfois mise à l’écart et cela de manière à nous désarmer et nous désamortir afn d’être plus serein. Ainsi ce qui semble difficile à résoudre, nous le mettons de côté pour laisser ce qui est plus facile à faire. 

Faire les courses, s’habiller semble être des activités quotidiennes élèmentaires qui sont faites avec habitudes. 

Parfois dans la vie nous nous sentons hypersensibilisés et tout ce que nous faisons semble être difficile, parfois insurmontable et nous sommes pris alors de fatigue pour faire ses choses de tous les jours. Nous réfléchissons peut-être un peu trop … 

Nous avons tout à y gagner … 

Réfléchir est la bonne voix pour avancer mais agir en est une autre également voisine mais pas seulement, amie. 

En réfléchissant, nous progressons sur ce que nous faisons, et notre conscience s’en trouve évoluée.

Cécile Chiromancie

Bien-être & Harmonie quotidienne, trouver des solutions à nos problèmes quotidiens

 

 

Comment se débarrasser du mauvais oeil ?

En le jetant à la poubelle ! …

Bien entendu, c’est une image, mais vous pouvez pratiquer cette visualisation de façon plus concrète s’il s’agit d’un document dont vous voulez par exemple vous débarrasser car « gênant » à vos yeux et peut-être celui-ci vous apportant de mauvaises vibrations.

C’est ce qu’on appel le mauvais oeil !

Pour vous en débarrasser, le mieux est de vous mettre à l’écart de celui-ci et de le faire disparaître. Soit en le jetant à la poubelle lorsqu’il s’agit de documents, par exemple comme je l’ai mentionné ci-dessus, soit s’il s’agit également d’objet qui vous apportent selon vous malheur, tristesse ou voir même dépression.

Essayez de ne pas trop vous débarrasser de tout quand même, mais pensez-y si ces ondes négatives vous rongent vraiment de l’intérieur et que vous n’arrivez plus à supporter, alors le mieux est de vous en débarrasser.

Ceci est vu sur le plan matériel.

Le mauvais oeil par la parole 

Maintenant, si je vous parle du mauvais oeil d’un point de vue mental, bien évidemment, nous y sommes confrontés très souvent que se soit avec les proches, et surtout avec le sproches mais également avec les inconnus, qu’il s’agisse d’un commerçant, d’un commerçante, d’un futur employeur, ou d’une futur employeuse … etc.

Le mieux, encore une fois est de, cibler pourquoi ces personnes vous parlent mal?

Car le mauvais oeil, bien que le nom indique que cela se passe par la vue, l’ouïe en est également très actrice dans ce domaine du mauvais oeil sur ou jeter contre la personne.

Ce qu’on appelle en sorcellerie ou en magie noire, encore appelée de nos jours, semble être complètement banalisé et pratiquer de manière inconscient par bien des personnes.

Prenez garde donc, et surtout une loie très importante à comprendre sur ce sjet est celle-ci:

Je peux vous affirmer qu’une personne qui vous parle mal au téléphone ou même en face de vous, bien que vous ayez eu un petit coup de blues par exemple les jours précédents, n’est pas forcément la réelle actrice de ce fait. En fait, c’est une vibration qu’elle a perçu chez vous qui provoque cette manière de vous répondre. Même si vous vous sentiez un peu plus mou ou flasque que d’habitude, par exemple, la personne n’a pas le droit de vous parler ainsi et pourtant elle le fait.

Ce sont les mauvaises vibrations qui émanent de votre corps qui sont perçues par le destinataire. 

Vous ne devez pas culpabiliser car ces mauvaises ondes ne sont pas forcément émanentes de vous mais plutôt provenant de guides qui sont rattachés à vous.

Certaines personnes qui fonctionnent plus avec les vibrations qu’avec la logique, le bons sens et l’écoute (donc l’ouïe, on y vient … ) sont contraintes lorsqu’elles agissent ainsi à par exemple mal vous répondre, à agir de la sorte. A temps normal, elles ne parleraient pas comme ça. D’ailleurs à temps normal dans leurs travail par exemple, elle parlent tout à fait poliment.

Le mauvais oeil par le regard

Si le mauvais oeil est qualifié par la manière de regarder, alors oui, effectivement le mauvais oeil existe.

Parfois, nous avons tellement de peines, de colère aussi à travers nous et dans notre âme et sentiments, que, notre regard s’en retrouve comme changé. Bien contre et malgrés nous, nous nous retrouvons avec ce regard noir et intense qui agresse facilement les autres à qui nous adressons notre regard et nos yeux.

Afin de s’en débarrasser, le mieux est d’avoir un regard non agressif envers l’extérieur et ce qui vous entoure. Le fait de regarder les choses avec ouverture finalement d’esprit, mèneà une ouverture plus large de votre cerveau et de votre esprit sur de nouvelles choses, de noueaux plans, une nouvelle vision se fait alors sentir.

Lorsque nous avons l’habitude de regarder d’une certaine manière, sans vraiment regarder, nos yeux se dirige instinctivement sur un ou des objets sans trop réfléchir. Il suffit alors de regarder en ouvrant son champ visuel sur autre chose, c’est à dire sur l’ensemble de ce que l’on peut voir à cet instant et non sur ce que l’o na pû voir à prime abord.

Le phénomène qui se passe lorsqu’on regarde les passants par exemple dans un ville, c’est une vue d’ensemble. Nous ne pouvons pas regarder scrupuleusement les passants mais si nous le faisons de manière instinctive alors oui nous le pouvons. 

Regarder dans le détail avec discréssion, cela est tout à fait possible !

Le fait au contraire, de regarder dans le détail avec inssistance, provoque ou peut provoquer effectivement chez un passant qui passe, sur le trotoir d’en face ou juste à côté de vous, un certain malaise social, un gêne qu’il ou elle si c’est une passante, ressent.

Il est donc nécessaire de prendre conscience de son regard et de la direction de son regard pour ne pas créer de gêne volontaire à l’extérieur. Parfois le fait de regarder une personne, lorsqu’on se sent en confiance envers soi-même peut également perturber l’autre. Un sentiment d’infériorité peut alors se faire sentir de la part de celui-ci ou celle-ci.

La meilleure approche dans ce cas ci est de regarder avec compassion et avec gentillesse plutôt qu’avec dureté.

Pareillement si la personne enface de vous semble être jalouse, mieux vaut la regarder avec ouverture d’esprit qu’avec agressivité.

Cécile Chiromancie

Mentalisme, méditation, philosophie, traditions orientales

Ecrire plus vite que la pensée …

En écrivant plus vite que la pensée, nous arrivons à dépasser le stade du mot par mot…

Ce n’est pas permis à tout le monde de pouvoir parler vite par exemple et d’écrire ainsi, car cela demande de l’entraînement et comme je l’ai dit auparavant une bonne base au départ, pour pouvoir aller vite.

Vite, toujours plus vite…

Si comme certains astrologues le disent, nous sommes bel et bien dans l’ère du Verseau, c’est pourquoi tout s’explique. Nous sommes en pleine mutations et transformations planétaires, d’où cette notion de rapidité et de réflexion intensive dans nos esprits échauffés.

Il nous faut réagir de manière concrète, juste et envisageable.

Dans le respect également, de la nature, ces processus de guérisons mentaux et psychiques demandent de nous faire confiance dans nos manière de changer nos modes de façon de penser.

Nous ne faisons, c’est rare, pas tout juste du premier coup, hors dans le domaine de l’énergétique, la notion de perfection existe réellement. Cela voudrait dire que nous faisons les choses parfaitement.

Comment croire à cette stupidité ?

Pourtant il est vrai, comme je viens de l’écrire, que la perfection et le manque d’erreur existe. Les êtres dotés d’une bonne intelligence arrivent à faire les choses toujours de la première fois, et presque tout le temps, de façon permanente et quotidienne; sans jamais se tromper ou presque, de manière très discrète et presque imperceptible, ou alors non, j’insiste, véritablement sans erreur.

Cela existe, vraiment .. Il faut y croire, et ne pas jalouser ce genre de personne, qui en fait détiennent LA vérité dans ce monde.

Un exercice, qui permet d’y voir plus clair, en matière d’écriture et de rapidité, c’est l’écriture automatique, liée à la médiumnité. Je ne parle pas ici de ce type d’écriture, mais de l’écrire rapide tout simplement acquise par l’expérience, l’énergie que l’on fournit pour ça et bien évidemment sans oublier, nos pensées qui sont la bases de l’envie d’écrire.

Nos pensées vont vite, alors nous les suivons comme si nous courrions après elles …

Nous décidons de les mettre à plat, soit par écrit soit informatiquement, et nous nous apercevons que, au final, nous écrivons à la même vitesse que celle-ci, et non pas plus vite.

Comme dans l’apprentissage, de la musique et de la pratique d’un instrument de musique, le cerveau doit être en adéquation avec les gestes.

Si votre vitesse d’écriture et propre à la vitesse des pensées et de vos pensées, alors un bon équilibre est installé entre votre cerveau et vos gestes. Entre les deux parties du cerveau donc, le cerveau gauche et le cerveau droit.

Je ne pense pas que l’on puisse écrire plus vite que nos pensées ou bien seulement alors lorsque nous sommes sortit de notre corps physique pour ne ressentir que nos pensées et non plus notre corps.

Alors oui, là effectivement s’opère un mécanisme, des doigts ici dans le sujet de l’écriture, qui n’est donc plus véritablement maîtrisé par notre pensée mais par un automatisme que je ne saurais dire effectivement d’où il peut venir …de l’univers ?… du magnétisme ambiant.. ?

C’est ce que l’on peut ressentir également lorsqu’on joue d’un instrument de musique. La rapidité d’exécution se fait de manière machinale, comme un automate ou une machine mais la comparaison n’est pas vraiment juste.

Il y a donc deux sortes d’écritures comme il existe deux sortes d’apprentissage de la musique, ici, dans le sujet.

En vérité, plusieurs façons sont possibles, si l’on prend en compte, l’improvisation, l’imagination, la réflexion qui font parties de l’intellectualisme et du lâcher-prise en psychologie et dans le domaine de l’art.

Dans le domaine du paranormal tous ses ressentis sont largement pris en compte, je dirais de manière excessive et de manière dominatrice afin que ceux qui ne parviennent pas à ce niveau veulent détruire, dominer et mettre en avant les faiblesses de l’autre. Ce qui est dans mon regard, ma vision de voir et comprendre le monde, irrespectueux et surtout déplacé de rabaisser quelqu’un qui est en faiblesse.

L’imaginaire, la vitesse d’exécution, l’écriture, l’apprentissage de la musique existe en chacun de nous, c’est ce qu’on appelle la créativité.

Dans le domaine de la voyance, la créativité et l’imagination peuvent également exister… A vous de cerner si le voyant ou soit disant voyant imagine ou ressent véritablement ce qu’il dit.

Cécile Chiromancie

Faire les choses vite, le mouvement de nos pensées

Lorsqu’on fait les choses trop vite, on oublie …

Mieux vaut alors faire les choses doucement, et avec lenteur. Sans pour autant oublier la vitesse de pensées qui elle bien plus rapide qu’on le croit, par moment…

Notre cerveau agit vite en metière de pensées et parfois c’est le chaos, car trop de pensées s’accumulant les unes aux autres.

Nous percevons alors la réalitée d’une manière fouilli et nous sommes perdus.

Pour suivre le courant de ces pensées, il est difficile de la faire. Effectivement, nos pensées sont rapides mais parfois elles peuvent ausi être très lentes.

Lorsque nous attachons une certaine forme d’attachement à l’une d’entre elles, qu’elles soient positives ou négatives alors celles-ci se nourrit d’autant plus qu’on pense à elle (à la pensée en question).

Il faut savoir réagir dans ces moments et rester donc actif plutôt que de se laisser submerger par cette pensée ou ces pensées.

Il est difficile de combattre ces pensées négatives mais et surtout difficile dans le brouhaha des pensées parfois lorsque ça nous arrive, qu’il y est un certain brouhaha, de distinguer ce que l’on doit ou ne oit pas faire, c’est ainsi que s’installe le doute.

Hors, lorsque nous raisonnons avec notre raison, plutôt qu’avec nos ressentis et nos véritables émotions, nous pouvons voir plus clairement.

Et ainsi, agir convenablement;sans forcément de precipitation.

La précipitation est nécessaire lorsqu’on est en retard par exemple ou lorsqu’on a besoin d’aller vite car l’urgence est là. Autrement mieux vaut savourer la vie avec douceur, joie et non forcément avec du stress, celui de la rapidité;

Il n’en est pas toujours le cas, si parfois nous sommes rapide sans stress cela est dû bien évidemment à l’évidence, que nous avons de la faciliter là dedans, dans ce qu’on est entrain de faire. Cela ne veut pas dire pour autant que ce qu’on fait est bien fait.

La rapidité, souvent est synonyme de ‘moins bien fait que..’ et c’est pourquoi les scientifiques par exemple, ou les écrivains parfois certains artistes, peintres, prennent le temps de réfélchir avant de passer à l’action, ou certains philosophes de réfléchir et méditer avec lenteur et réflexion, avec logique aussi.

Ce que je viens de dire à l’instant, n’est pas toujours vrai dans le sens où, lorsqu’on a appris correctement une base d’un métier, que l’on soit musicien, architecte, écrivain ou autres, la rapidité nous entraîne à aller vite bien sûr mais aussi à agir vite. Vite et bien.

La notion de perfection est donc nécessaire au sein du mot rapidité. Cette notion est importante pusique nous y faisons toujours allusion, et quotidiennement.

Cependant, la nature, nous montre tous les jours que le monde n’est pas perfection…

Que penser alors?…

C’est là, qu’intervient le chaos mental, et où l’on se perd car ne savons plus quoi faire et comment distinguer le bien du moins bien, la perfection est dans ces moments là de nos pensées comme enfouie, et inimaginable !

Alors nous pensons qu’elle n’existe pas.

Finalement, ce que je peux vous dire ici, c’est que, lorsque nous faisons les choses vite ou moins vite, la notion de perfection est bien souvent présente à nos esprits.

Celle-ci se travaille et pour l’acquérir dans la limite du possible et avec courage, obstination et volonté, nous pouvons parvenir à notre perfection du monde et à celle du monde entier qui nous entoure et qui devrait nous entourer dans le futur, comme ça à été dans certaines périodes du passé dans l’histoire de l’humanité.

Cécile Chiromancie

 

 

La peur de l’autre

Nous avons parfois peur des autres, et cela de manière général à tel point que notre vie s’en retrouve comme métamorphosée. Il faut savoir et apprendre à ne plus avoir peur de l’autre lorsqu’on en prend véritablement conscience et que l’on souhaite changer. Changer soi-même, changer les choses, le tournent de notre propre vie et destinée ; de notre personnalité même.

Nous sommes constamment en face à face avec autrui, soit physiquement parlant c’est à dire, l’un en face de l’autre, soit alors, à distance, lorsque nous créons des pensées envers ou à une personne en particulier. Si ces pensées s’avèrent négatives, lourdes, accablantes même parfois et vous incitant à aller moins vite, toujours plus vite paradoxalement et toujours plus alors, ces pensées ne sont pas forcément positives pour vous-mêmes.

Il faut donc réfléchir comment faire pour ne plus avoir peur d’autrui et de ses pensées (venant de soi-même ou de la part d’autrui dans notre conscience), qui nous paralysent presque et nous enferme dans une spirale infernale auto-destructive également (peut-être être).

Comment faire alors pour s’ouvrir à autre chose lorsqu’on vit continuellement dans la peur et lorsqu’on ressent et fait partager cette peur accablante à l’autre, qui vous parle, ce destinataire, qui ne nous connait pas plus que ça ou alors seulement physiquement, pour dire bonjour, par exemple, ou « en »revoir… des paroles de ce type.

J’ai pris le temps d’analyser ce sentiment négatif de la peur en général, aujourd’hui même lorsque je me suis rendu compte que si l’on a peur de regarder l’autre ou si plutôt on ressent de la peur dans le regard de l’autre, car c’est plus juste, alors cette peur est justifiée. Ce n’est pas par hasard si l’on a peur de « quelque chose », mais l’on ne sait pas quoi bien souvent car au moment ou l’on entame la discussion, notre parle nous permet d’échanger. C’est en revenant sur ces discussions, passées, en les analysant que l’on perçoit ses erreurs éventuelles et celles de l’autre, ce destinataire qui nous a parler et à qui nous avons été obliger ou non de parler pour un but, quelque soit-il (pour un achat par exemple).

Quand je me positionne dans cette état, je me dis qu’il y a quelque chose qui « cloche », qui ne va pas, comme mon regard par exemple ou le regard précisément du destinataire à qui je m’adresse.

Si par exemple votre regard s’adapte à l’autre, alors ce que vous voyez chez l’autre et ce que l’autre voit chez vous est identique. Le problème est, que l’autre ne voit pas ou ne comprend pas sur le moment et lors de l’échange, que son regard est identique à moi.

Est-ce un moyen d’adaptation du destinataire sur moi ou l’inverse ?

Difficile à savoir, mais en établissant une logique toute simple, qui est celle-ci: si je ressens de la peur alors l’autre la ressens, il faut se demander pourquoi j’ai peur ?

Et si cette peur est bien présente en soi, c’est qu’il y a une raison.

Cécile

Ecrire plus vite que la pensée !

 La synchronicité selon Jung

Parfois certains s’étonnent de voir que leurs doigts (ou main) vont plus vite que leurs pensées… C’est normal! Je vous rassure tout de suite, en tant que musicienne je sais de quoi je parle …  ! En effet notre cerveau est conçu pour aller vite, cependant lorsqu’un déséquilibre se manifeste entre le corps physique (c’est à dire les mouvements) et le mental (ou la raison de la pensée, le cerveau ou encore le psychisme humain), un lien se crée entre ces deux parties du corps.

C’est pourquoi, si vous pensez trop vite votre corps ne peut réagir et inversement si vous ne pensez pas assez vite votre corps aura tendance à vouloir agir (mais aura beaucoup plus de faciliter à suivre le rythme)!

Une fois avoir cerner ceci, petite chose élémentaire parmis tant d’autres comme la lecture comme je viens d’énoncer ci-dessous, par exemple, vous pourrez mieux cerner le dysfonctionnement entre vos membres et votre psychisme.

Le corps comme lorsque vous faites un exercice physique réagit en fonction de votre mental, si votre mental est  »dérangé » par des émotions parasites (stress, anxiétés, peurs …etc) ou des perturbations d’ordres sentimentales également, le corps à tendance à s’alourdir et en même temps à ne plus réagir ou à se laisser aller.

Un bon équilibre consiste à être en adéquation entre votre pensée et votre corps, ce que l’on retrouve dans la philosophie bouddhiste. Une gestuelle harmonieuse, dirigée, maitrisée (bien que souvent les gestes demeurent inconscients malgré nous) mènent à une meilleure maîtrise soi-même.

On dit souvent que la maîtrise de soi est subjective, non importante et pourtant selon moi je pense qu’il est primordiale tout comme la lecture, de savoir maîtriser son corps, son esprit et ses pensées.

C’est en se cultivant, en établissant une harmonie entre son corps et son esprit, en adoptant une certaine rigueur avec soi-même, une auto-discipline que l’on peut penser l’acquérir.

Cette stabilité et cet équilibre peut parfois prendre plusieurs mois ou quelques années.

Plus vous aurez rencontrés de difficultés dans votre vie, plus un déséquilibre va se manifester. C’est en cela qu’il faut travailler, penser à déceler avant toute entreprise, son déséquilibre et parvenir à le dissoudre ou à le supprimer en agissant sur votre manière de bouger, votre gestuelle sans oublier votre mental.

Beaucoup de thérapie, de cd-rom ou de livres parlent de cela, il faut avant tout avoir confiance en la méthode et vouloir adopter un changement tant psychique que corporel.

C’est toujours en croyant (en quelques choses) que l’on y parvient !

Cécile Chiromancienne – Tarologue – Cartomancienne  Coatching Voyance & Bien-être

L’inspiration par les mots et la guérison par les mots

 Le livre et l'envie de lire - Le livre des choses perdues de John Connolly

C’est en lisant, chaque jour un peu plus que je découvre que lire peut m’apporter beaucoup plus chaque jour qui passent. Les mots, la lecture entre autre permet d’acquérir cette douceur et cette joie de vivre tant recherché…

En choississant correctement vote livre au préalable comme je vous l’ai expliquer dans « mes actualités » sur la colonne de droite, j’invite ici les personnes qui ne seraient pas familiarisées avec l’envie de lire des livres (qu’ils soient virtuels ou non, sous forme d’e-book) à s’y mettre !

Bien sûr, vous pouvez vous y plonger n’importe quand et quand bon vous semble.

Ce qui inspire à une meilleur connaissance de soi et du monde s’apprend également par la lecture mais pas seulement, par le passé, l’histoire du monde et tout ce qui s’y rapporte, l’archéologie, la littérature, l’art et plein d’autres choses encore …

Tout ceci ne peut être connu de vous que par une certaine condition, en lisant des livres ou des e-books !

J’insiste alors pour vous initier à la lecture et dire que le fait de lire est primordiale, élémentaire mais semble être mis de côté à une époque où nous sommes justement en permanence en perpétuelle évolution et expansion.

Cependant, la lecture reste interessante dans le sens où vous apprenez des choses, c’est sûr si vous n’apprenez rien de plus, cela ne sert à rien de lire …

Alors lisez !

Cécile Chiromancienne – Cartomancienne – Tarologue Bien-être & Voyance  

Le regard … peut-il nous trahir … ? …

Loeil du LéopardNotre regard est important tant pour se regarder, se parler, argumenter, contempler, observer, s’attirer … Tant de mots peuvent qualifier nos différentes activités ou sentiments liés au regard que nous portons sur nous-même comme sur les autres.

A quoi nous sert notre vue, ce sens si important « à nos yeux » et qui semble être primordiale lorsqu’on en prend conscience et surtout lorsqu’on peut constater que certaines personnes qui en sont privées vivent et arrivent à vivre ainsi sans cette faculté essentielle … à nos yeux …

Parfois l’on pense qu’être privé de la vue est un cauchemar, mais lorsqu’on regarde de plus près, on voit que nous sommes plusieurs dizaines de milliers voir de millions de personnes dans différentes nations à porter des lunettes, lentilles ou faisont appel à la chirurgie cornéenne pour voir convenablement.

Le progrès n’a pas pu permettre aux moins voyants de pouvoir voir et regarder normalement mais certaines maladies optiques et visuelles se soignent grâce à la chirurgie, moi même ayant été opérée et fait cette démarche pour ne plus vivre le portage de lentilles, trop pesantes, irritantes et dangereuses sur du long terme pour la couche cornéenne de l’oeil.

Peut-on dire que l’oeil humain peut nous trahir ?

Dans la réalité des choses, on peut dire que oui. Lors d’une discution par exemple, on ne peut pas voir notre propre regard. Seul, notre interlocuteur peut le voir et nous observer tout en nous écoutant parler, rouspeter ou nous complimenter!

Notre regard est essentiel dans la vie courante et dans la vie de tout les jours. Sans celui-ci, nous communiquons moins bien, voir mal je parle ici de personnes ayant la vue et qui bien qu’elles possèdent ce sens, s’en servent « à des fins personnelles ».

Prenons l’exemple de l’être masculin dans la généralité, il utilise son regard pour le diriger vers ce qui est féminin, et vice versa la femme dirige son regard vers l’être masculin.

Il peut arriver dans la vie familiale, amicale aussi également où le regard est important et blessant. L’on peut se demander pourquoi ?

Le regard est cette chose miraculeuse qui parfois peut vous emmener très loin, mais en même temps il peut vous blesser cruellement, voir indéfiniment…iridologie.jpg

Comment penser que le regard d’autrui, qui se dirige vers nous et qui s’adresse à nous, peut-il nous trahir autant et nous nier parfois comme si nous n’étions pas intéressant.

Lorsqu’on est enfant, souvent le père ou la mère fuit votre regard pour regarder son/ou sa conjoint(e), à l’état « d’enfant » je dirais que le manque de connaissance de l’enfant fait que les parents ou le parent regardent ailleurs et détournent son attention de l’enfant.

Si nous sommes adulte, il est vrai que détourner du regard ou bien ne pas regarder la personne en face de nous ou à côté, semble parfois dérangeant.

Certe, nous ne pouvons pas toujours être présent à 100%, à l’attention et au petits soins de tous nos êtres chers à nos yeux…

Mais quand même, s’attacher à de l’importance et semble être primordiale, et c’est dans les yeux que passe toutes nos émotions, d’où le mot d’âme.

L’âme dit-on, se reflète, n’est-ce pas dans les yeux.

C’est pourquoi, en observant autrui, on se fit à son regard et à l’expression de ses yeux, ce qu’ils veulent nous dirent peut-être aussi, qui n’est pas exprimé par la parole.

C’est en cela que l’on peut percevoir ou non la franchise et l’honnêteté d’un proche, d’une personne inconnue peut-être aussi.

Lorsque nous sommes face à une personne inconnue, il est vrai, le stress de ne pas la connaître, fait que nos émotions à travesr notre regard peut-être légèrement faussé et encore je ne suis pas sûr de ce que j’affirme là!

A vous d’en juger ou d’en craindre, mais le regard est cette chose qui fait toute la différence d’avec nos ancêtres les hommes sapiens-sapiens qui avaient le regard tellement noir qu’on ne pouvait percevoir leur beauté.

Rappelez-vous, au temps du XVII ème s. les yeux des hommes et des femmes de l’époque, leurs pupilles n’étaient pas comme à l’heure actuelle mais bien plus sombres…

Nos regard évoluent, parfois changent et c’est en grandissant que l’on apprend également cela.

Si nous sommes fait ainsi c’est que « nous le valons bien! » Servons nous de nos outils et croyons en notre potentiel de gentillesse qui peut passer à travers également les yeux, la pupille qui peut exprimer tant la colère, la haine, la joie, la tristesse que la bonne humeur …

Les yeux des amoureux

Cécile.

http://chiromancie.unblog.fr/

En lune croissante cette semaine

volutionlunaire.jpgCette semaine, nous nous trouvons en lune croissante, ce qui indique un accroissement de vos activités qu’elles soient professionnelles, ou particulières, familiales, ainsi que dans les domaines sentimentaux et émotionnelles.

C’est une période propice pour évoluer, changer pourquoi pas, ou continuer ce que vous avez entrepris durant les mois ou semaines précédentes.

La lune croissante est une période toujours bénéfique et nous apporte l’énérgie nécessaire pour faire face à nos soucis et nos problèmes quotidiens.

Un grand plein d’énérgie vous permettra ainsi d’entreprendre certaines choses que vous n’avez peut-être pas eu le temps de faire durant les derniers jours.

Ne craignez pas le trop plein d’énergie de la lune croissante, sont énergie est bonne et salvatrice. C’est cette même énergie qui vous pousse à croire en vos activités présentes qu’elles quelles soient confondues.

S’il s’agit d’une activité professionnelle, continuer vous êtes sur la bonne voie ! Vos bénéfices risquent de croître!

S’il s’agit d’une évolution au niveau d’un problème sentimental, ne désespérez pas et croyez en une évolution propice à l’entente et l’harmonie de votre couple ou de l’entente avec vos enfants également et familiale.

Vous l’aurez compris, la lune croissante vise l’objectif de croître et grandir pour devenir pleine et toute ronde c’est ainsi que vous devez prendre cette semaine comme cette quinzaine!

Avec enthousiasme et volonté, courage et ambition … mais pas trop tout de même !

Et confiance en soi, pour toute démarche entreprise au cours de ces jours-ci. 

Cécile, chiromancienne/bien-être

Le Gémeau du 22 Mai au 21 Juin

 Le Gémeau du 22 Mai au 21 Juin dans Astrologie G%C3%A9meau-300x225

Le Gémeau doté parfois d’un fort charisme, le Gémeau est un signe à double voir multiples personnalités. Sensible, il aime les sentiments et le Gémeau est un grand romantique. Qu’il soit homme ou femme.

Parfois colérique le Gémeau aime la volupté et la beauté comme beaucoup d’autres signes mais lorsqu’il se voit confronté à une autre personne ou un autre signe « plus fort que lui », dans le regard, il aime avoir le dernier mot lorsqu’il s’emporte. Pouvant aller jusqu’à l’hystérie, le femme Gémeau doit faire attention à ses colères et maîtrisée davantage ses instincts colériques lorsqu’elle est fasse à un autre signe lui rappelant « ses faiblesses ». Tout comme la femme Gémeau, l’homme Gémeau à les siennes, de faiblesses, tout comme les autres signes que se soit le Lion, le Scorpion ou le Cancer.

L’homme Gémeau est un joueur et un séducteur un peu comme le Scorpion. D’un coté tendre de l’autre inconscient, il se veut réfléchit comme beaucoup d’entre nous mais aussi flexible. Parfois sa réflexion le menne à des trous noirs où il manque un élément pour comprendre son raisonnement qui lui semble peu cohérent comme si une présence noire et lugubre l’empêchait de penser normalement, sans pensées parasites et noires.

Homme ou femme, ces pensées négatives ne sont pas forcément le fruit de son imagination mais issu de croyances lointaines et ancestrales qui les poussent « à voir » ou penser des choses qui n’ont pas forcément lieu;mais en général se qu’il pense a peut-être existé ou pourrait exister.

Il veut parfois être le médiateur entre deux personnes mais cela s’avère inutile car croyant à chaque fois que les conversations pourraient s’envenimer, il se trompe et devrait laisser place à plus de tolérance en terme de discussion entre les êtres chers qu’il aime, car dialoguer ou parler fort ou même s’envoyer des pics et dire les choses telles qu’elles sont en face d’une personne peut s’avérer utile et ambitieux.

Manquant parfois de dureté, l’homme Gémeau ou la femme Gémeau peut trouver refuge dans les médicaments, la drogue ou l’alcool comme son ami le Scorpion. Contrairement au Lion qui lui reste en retrait pour mieux observer.

Parfois influençable par les tendances du Scorpion et/ou du Bélier pourquoi pas, il peut influencer en voulant être le meilleur. Il prend aisément les mauvaises attitudes et « absorbe » les mauvaises ondes du cosmos.

29142_1471985482165_1309482955_1290618_543054_a astrologie des signes du zodiac dans Astrologie

En synthèse, on peut dire que le Gémeau est un être sympathique et aime également le voyage, la découverte de différentes civilisations. Même si parfois il veut se trouver au centre du monde et des autres, être le meilleur, le Gémeau reste dans l’ensemble doux et compréhensif en dehors de leurs colères. Si parfois il voudrait faire du sport, son corps peut lui jouer des tours et son mental aussi, moins dur qu’il le croyait.
D’une nature tendre, le Gémeau à un ensemble corporel flasque et mou. Il peut avoir tendance à grossir également. Le sport peut l’aider à réguler son mental et son corps physique (tout comme beaucoup d’autres signes également aussi). Le Gémeau aime les couleurs, l’art également de toute sorte comme la musique ou tout simplmeent mettre en avant ses créativités manuelles sous forme d’objets à porter comme les bijoux par exemple ou encore la couture… Le Gémeau est méticuleux tout comme le Scorpion et le Lion. Il est très patient. Comme le Taureau, le Gémeau est resistant face aux douleurs quotidiennes qu’il peut rencontrer qu’elles soient d’ordre mentales ou physiques. Le Gémeau se plaît également à compter, les chiffres et les métiers à chiffres ou mathématiques peuvent lui être une voie à suivre;ainsi que tout ce qui met en avant ses créativités. D’une grande diversité mental, le Gémeau est donc souvent assimilé à un être flexible et doté d’une certaine intelligence du même coup parfois futuriste. Il peut être très imaginatif et concevoir des idées très futuriste comme par exemple l’idée de voitures collectives..

Tant de chose à dire encore sur les Gémeaux …

29142_1471986202183_1309482955_1290620_6239171_a le Gémeau

Se détachant parfois du matériel le Gémeau peut parfois être exentrique, de ce fait le Gémeau doit se méfier de ces ondes nocives qui ne mettent pas en valeur sa personnalité dotée d’une forte sensibilité tant physique que mentale. Selon son ascendant, il peut être plus ou moins sensible. Le Gémeau peut se laisser influencer par notamment des ondes nocives provenant d’une époque ancestrale celle des pays de Pharaons, ainsi certaines déesses ou pharaones d’Egypte peuvent l’influencer dans le mauvais sens de la vie et pourtant …

Le Gémeau croit à la voyance et à l’occulte mais lorsque ce monde dépasse le bon entendement il fait semblant de ne pas y croire, comme un peu la Balance ou encore le Scorpion contrairement au Bélier qui lui y croit dur comme fer !

L’animal propre au Gémeau : le chien, le chat, sourte sorte d’animaux car le Gémeaux est un amoureux des êtres vivants surtout les animaux en tout genre car comme l’amour que peut lui apporter un enfant, il adore l’affectif des animaux domestiques

La pierre propre au Gémeau : l’Or principalement l’Argent, le Saphir, l’aigue-marine et pourquoi pas l’ambre

Le défault du Gémeau : même si celui-ci aime à être entouré, il peut avoir tendance à vouloir et aimer s’isoler avec sa compagne ou son compagnon au point de l’étouffer et l’empêcher de vivre ses rêves ou tout au-moins s’améliorer et/ou évoluer. Le Gémeau peut manquer de perfection. Il se soumet aisément lorsque qqln veut prendre sa place ou fait le chef de bande à une table mais comme le Sagittaire attend pour s’exprimer et pourquoi pas prendre le dessus.

Et en Amour : Le Gémeau est un éternel amoureux et il aime prendre du bon temps avec son partenaire, il a la nature bôhème, aime le Soleil, la Nature et se classe donc dans les signes ayant un fort taux d’énergie solaire ou Yang(appelé ainsi). Il peut parfois influencer dans le mauvais chemin son compagnon ou sa compagne en pensant que celui-ci est plus « bête » que lui ou qu’il ne comprend « rien ». On retrouve ici l’orgeuil et la prétention soit-disant du Lion qui décalque sur le Gémeau ici concerné.

La Pleine Lune et la Lune

clefusb20090908065.gifLa pleine lune c’est lorsque la lune est ronde, on le sait bien évidemment.

Celle-ci est éclairée par le soleil d’une certaine manière qu’on arrive à la voir entièrement.

De couleur jaune parfois, mais principalement blanche ou encore quelques fois rousse, elle se distingue des quart de Lune et de la Lune Noir qui elle est invisible. 

Les rayons du Soleil se reflètant sur la Lune ainsi nous pouvons la voir éclairée de toute sa splendeur dans la nuit noire.

La pleine Lune est souvent symbolique.

Certains signes nous apparaient comme la nervosité, l’insommnie ou peut être l‘anxiété.

                                                           Etoile

Empechant certaines personnes de dormir, la Pleine Lune est utilisée dans les films comme symbole primordial de la parfaite scène de crime, car bien souvent le crime dans un film se passe lors de la Pleine Lune.

 Autre interprétation, celle du romantisme et de l’amour. Les amoureux semblent ou seront toujours plus attirés l’un envers l’autre lors d’une soirée de Pleine Lune.

Il arrive parfois que la Pleine Lune soit de couleur rousse comme le feu ou encore nous faisant penser au rocher rouge d’Australie ou d’Amérique.

Satellite de notre « bonne vieille planète » la Terre, elle sert de repère nocturne.

L’atmosphère terrestre, c’est à dire, les phénomènes météorologiques qui influent sur les différentes saisons provoquant les différents coloris à la Lune. Le brouillard par exemple forme un halo autour de la Lune et parfois la Pleine Lune. 

Notre satellite se distingue du Soleil et nous sert de repère cosmique.

La Lune est notre amie en quelque sorte. On pourrait s’en abstenir mais existentielle nous nous devons de la respecter et de l’utiliser à bon escient en tout ce qui concerne les activités proche d’elle, telle que l’astronomie par exemple ou encore les activités liées à la terre comme le jardinage, la culture, les moissons, les récoltes … 

D’autre activité comme le jardinage, l’agriculture, l’astronomie s’en servent mais également les marins… bien d’autres personnes néophytes soient-elles dans certaines de ces activités se rendent compte que la Pleine et la Lune agit sur nous, notamment durant le sommeil, lorsque nous avons le sommeil agité.

Des rituels existent pouvant être pratiqué que pendant les soirées de Pleine Lune.

Certains livres ésotériques proposent des rituels à pratiquer lors de soirées de Pleine Lune.

Teresa Moorey, dans son livre « Les Secrets de l’Astrologie Lunaire, comment utiliser les signes et les phases de la Lune » explique comment se comporter durant les nuits de Pleine Lune et comment pratiquer si vous le désirez, un éventuel rituel.

 

unelicorneenchantesouslecieltoils.gif

 

Exercice pour l’inspiration, à la pleine lune (arrangé par moi) … :

Ce qu’il vous faut pour pratiquer ce rituel 

 - un brûleur d’huile, de l’huile d’Ylang-Ylang, de l’huile de pépin de raisin

- une grande bougie (avec des allumettes)

- 2 bols (soit en argent, céramique ou porcelaine)

- de l’eau

- une serviette blanche,

- un verre à pied

- qql fleurs rouges et parfumées ou blanches,

- une boissons de saveurs douce et parfumées et/ou des aliments de couleurs blancs et rouges (comme des groseilles en été, des fraises, une pomme ou des marrons en hiver, un yahourt… et surtout éviter la viande)

1) Faites tout d’abord brûler l’huile d’Ylang-Ylang dans le brûle parfum, allumer la grande bougie et humez les saveurs douces qui s’y dégagent

2) Disposer les fleurs devant vous sur une table et à vu d’oeil de manière à  pouvoir les admirer

3) Remplir les 2 bols d’eau et imaginer les reflets de la Pleine Lune en les disposer sous la Lune pour voir réellement les reflets

4) Après avoir fait ça, préparez-vous à vous imerger avec l’eau des bols et à vous remplir d’imaginations, d’inspiration et de créativité pour développer votre subconscient

5) Vous pouvez répéter pendant cette ablution : « Les bonnes ondes circulent en moi et rayonnent en moi, chaque chose se développe convenablement pour moi, mes émotions se développent »

 6) Répéter cela plusieurs fois et si possible metter de l’eau sur vos pied, et utiliser la serviette pour s’essuyer.

7) En prenant le second bol, exprimer un souhait ou un voeux cher comme précedemment, en rapport avec la création et l’inspiration (par exemple) :  » La Lune éclatante est un symbole d’inspiration. Je verrai au plus profond et mes instincts seront justes.  » Ramassez un peu d’eau du bol et en appliquer sur le front et comme précedemment. Boire éventuellement le restant d’eau qui reste et penser fermement tout en buvant à des idées brillantes pénétrant votre corps. « Une lumière créatrice » par exemple qui apporterait « inspiration ».

8 ) Séchez-vous avec la serviette.

9) Dans le brûleur à huile, ajouter de l’huile de pépins de raisin, faites infuser.

10) Inspirer profondément et pourquoi pas, tremper votre doigt si l’huile n’étant pas trop chaude, autrement mettre un goutte fraîche d’huile avec vos index sur chacun de vos poignets, tout en récitant pour soi à voix basse :  » Avec ceci, j’affirme que mon corps est accordé à la nature  » ou autre appellation personnelle.

Sur le nombril si vous le désirez :  » Avec ceci, j’affirme que j’entretien tout ce qui est constructif dans ma vie « .

Une goutte sur le front entre vos yeux, un peu au-dessus du troisième oeil (après avoir mis une goutte d’eau au même endroit précèdemment), inspirer et dites « Avec ceci, j’affirme que tout ce que je vois est inspirant  » ou bien « Avec ceci, j’affirme que je vois tout ce qui est inspirant. « 

11) Et pour finir, terminer votre rituel du soir de Pleine-Lune, mangez vos aliments ou boissons blanches et/ou rouges, en vous remémorant toutes les bonnes choses de la vie. Apercevez le reflet de la Lune pendant que vous festoyez.

« N’oubliez pas que vous affirmez à votre subconscient que le monde déborde d’énergie et de beauté tout au long de la vie, de Votre Vie. »

ou

« N’oubliez pas que vous affirmez à votre subconscient que le monde déborde d’énergie et de beauté à vous aussi. »

 

Lune décroissante

astro003.jpg 

Du 7 Janv. au 14 Janv. : en Lune décroissante

Repli sur ses émotions intérieures, repli sur soi, la lune décroissante est idéale pour mettre les choses à plat, se remémoriser certains de nos sentiments, s’apaiser, réfléchir.

Contrairement à son apparence, la lune décroissante est signe de progrès et de croissance si on sait utiliser sa force avec bon sens.

En effet, la lune décroissante est idéale pour améliorer certains de nos points négatifs que l’on voudrait par exemple changer, (améliorer) ou perfectionner (attitudes, mauvaises habitudes…etc).

C’est un retour vers soi, une véritable introspection qui s’offre à nous lors de la Lune décroissante.

C’est le moment pour tout changer si vous aimer les changements radicaux ou pour changer progressivement selon vos envies… l’ordre et le rangement sont de mise, pour nous débarrasser d’objets encombrants.

La Lune décroissante est idéale aussi pour l’entretien des petits problèmes de santé et de beauté, comme les problèmes liés aux cheveux, à la peau (sécheresse), les problèmes des ongles (mycoses, incarnés), les dents, les pieds, les jambes, le corps en général.

Utiliser des masques pour peaux séches, des crèmes ou sticks pour le corps et les lèvres, soins pour cheveux…etc.

Vous pourrez aller vous faire couper les cheveux si vous désirez qu’ils repoussent plus vite… par contre ne vous épilez pas ! Epilez-vous avant la lune décroissante si vous le pouvez, les poils risquent de pousser davantage !

Les régimes alimentaires et les entretiens d’amincissements du corps sont les bienvenus pendant cette phase de la Lune.

Etant associé au retrait, parfois même à l’isolement la Lune décroissante est mets en avant l’inspiration créatrice de certains.

La création est donc conseillée durant les phases de Lune décroissante. 

Petit conseil, écarter tout ce qui négatif pendant cette période si possible pour la rendre plus bénéfique encore…

clefusb20090916033.gif

Concernant la nature et le jardinage, l’époque de la lune décroissante est marquée, même au mois de Janvier, par les plantations d’arbres feuillus (style haie de d’arbustres, sauf en cas de gel, ce qui est souvent le cas vu la saison), et d’arbres à fleurs (chèvrefeuille par exemple sauf en cas de gel toujours); les semis également.

Comme pour l’être humain, la période de lune décroissante favorise l’entretien des végétaux, les protections à l’aide de bâche avant l’hiver contre le gel, le repiquage pour les petits arbres à fleurs et fruitiers vendus à racines nues (particulièrement aux mois de Février pour les groseillers, cassissiers, framboisiers… etc) ou même vous pouvez prendre soin des troncs sales de vos arbres fruitiers, dû aux  intempéries, en les brossant.

Ne pas semer ou planter durant les « jours de repos », il en existe deux durant la Lune décroissante qui sont : le  »Noeud lunaire » et « l’Apogée ». L’Apogée est lorsque la lune est au plus loin de la Terre, à environ  406 700 km.

Pour les vignerons, la taille de la vigne sera nécessaire avant l’hiver et favorable durant la lune décroissante. 

Pour le bois de chauffage, il est favorable aussi de la couper en lune décroissante.

clefusb20090916033.gif

Idéale pour le jeûne également, d’une semaine maximum , avant la Lune Noire, celui-ci rééquilibrant et allègant la flore intestinale tout en la nettoyant. Le jeûne apaise aussi.

La Lune décroissante est un palier pour les préparatifs d’un éventuel projet.

Si votre projet est en cour de parcours, vous entrer dans une phase de persévérance avant d’entrer en Lune Noire.

En fonction de la Lune Noire suivant la Lune décroissante, nos ressentis sont dirigés vers l’instrospection principalement mais aussi la persévérance, le jugement ou l’autocritique, la remarque et l’analyse, d’un projet par exemple ou sur soi-même.

La Lune Noire étant palliative entre la Lune décroissante et la Lune croissante.

 

« La Prophétie des Andes » de James Redfield

 

terreaerienne1.jpg 

Image de prévisualisation YouTube

La Prophétie des Andes …

… et si les coïncidences révélaient le sens de notre vie, le sens de la vie… ?

Déclencher l’Evolution : Chap.7

 » Les deux prêtres repartirent vers la maison et je restai là pendant plusieurs minutes à admirer la beauté des montagnes en essayant de me remplir d’énergie.

Puis mon regard se perdit et je dérivai lentement dans une sorte de rêverie à propos de Wil.

 Où se trouvait-il ?  Etait-il prêt de découvrir la neuvième révélation ?

Je l’imaginais courant dans la jungle, la neuvième révélation à la main, poursuivi par de nombreux soldats.

Je voyais Sebastian diriger la poursuite.

Pourtant, même dans ce songe éveillé, il me semblait évident que Sebastian, malgré son autorité, avait tort, qu’il ne comprenait pas l’impact que les révélations auraient sur les gens.

Je pensais que quelqu’un pouvait le persuader de changer d’avis, si seulement nous pouvions découvrir ce qui, dans le Manuscrit, constituait une telle menace pour lui.

 Je rêvais ainsi lorsque l’image de Marjorie me traversa l’esprit.

Où se trouvait-elle ? Je m’imaginais la revoyant.

Comment cela pourrait-il m’arriver ?

Le bruit de la porte d’entrée qui se fermait me tira de mon rêve.

Je me sentis de nouveau angoissé et faible.

Sanchez fit le tour de la maison pour venir dans ma direction. Il marchait d’un pas rapide et décidé.

Il s’assit près de moi et demanda :

« Avez-vous pris une décision ? »

Je secouais la tête.

«Vous ne paraissez pas très solide.»

— En effet, je ne me sens pas très solide.

— Peut-être n’avez-vous pas assez de méthode dans votre manière d’emmaganiser l’énergie ?

— Que voulez-vous me dire ?

— Laissez moi vous expliquer comment je procède. Vous pourrez peu^-être vous en inspirer. » 

J’approuvai d’un geste.

« La première chose que je fais, c’est de regarder attentivement l’environnement immédiat, comme vous le faites vous-même. Puis j’essaie de me rappeller à quoi tout ressemble quand je me sens fort. Je le fais en me rappelant la présence particulière de chaque chose, sa beauté, sa forme unique, surtout pour les plantes. J’essaie aussi de me rappeler les couleurs, leur brillance, leur chaleur. Vous me suivez ?

— J’essaie de faire tout cela moi-même.

— Puis je tente d’éprouver ce sentiment de proximité qui fait que, aussi loin que soient les choses, je peux les toucher, me relier à elles… Et j’inspire l’énergie.

— Vous inspirez ?

— Le père Juan ne vous a pas expliqué ça ?

— Pas du tout. »

Sanchez sembla étonné.

« Sans doute voulait-il revenir vous en parler plus tard. Il est assez souvent un peu théâtral. Il laisse son élève méditer sur ce qu’il vient de lui apprendre, puis il vient au bon moment pour ajouter un détail qui améliore la leçon. Il avait sans doute l’intention de le faire avec vous, mais nous sommes partis trop vite.

— De quoi s’agit-il ?

— Vous souvenez-vous du sentiment de légèreté que vous éprouvé sur le pic ?

— Oui.

— Pour le retrouver, j’essais d’inspirer l’énergie avec laquelle je me suis relié. »

J’avais suivi avec attention. Rien qu’à écouter, je me sentais mieux relié. Tout autour de moi avait plus de présence et de beauté. Même les rochers s’entouraient d’une sorte de halo blanchâtre, et le champ d’énergie de Sanchez était vaste et de teinte bleue.

Il respirait profondément, avec application, retenant son souffle au moins cinq secondes avant chaque expiration. Je l’imitai.

« Lorsque nous arrivions à voir que chaque inspiration attire de l’énergie  en nous et nous remplit comme un ballon, nous devenons réellement plus forts, plus légers.»

Après quelques inspirations, ce fut le sentiment que j’éprouvais.

« Une fois que j’ai inspiré l’énergie, poursuivit Sanchez, je vérifie si je ressens bien la bonne émotion. Comme je vous l’ai déjà dit, je pense que c’est la meilleure façon de se rendre compte si l’on est bien relié.

— Parlez-vous d’amour ?

— Oui. Comme je vous l’ai dit à la Mission, l’amour n’est pas un concept in tellectuel ni un impératif moral. C’est une émotion qui apparaît quand on est relié à l’énergie qui existe dans l’univers, c’est-à-dire, bien entendu, l’énergie de Dieu. »

Le père Sanchez posait sur moi un regard un peu vague.

« Voilà vous y êtes arrivé. C’est le niveau d’énergie que vous devez chercher à atteindre. Je vous aide un peu , mais vous êtes capable d’y arriver tout seul.

— Vous m’aidez ? Mais comment ? »

Il hocha la tête.

« Ne vous occupez pas de ça pour le moment. Vous apprendrez ces détails plus tard, dans la huitième révélation. »

Le père Carl apparu au coin de la maison, et nous regarda, l’air satisfait. De plus près, il me dit :

« Alors ? »

(suite…)

Mouvement citoyen (ne) Cong... |
justiceaurwanda |
Le Monde d'un Blog qu'on Gobe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lafleur de mai
| Sandra HUET
| Cession et acquisition de s...