L’aura … ressemblerait comme à une forme d’oeuf

« Une espèce de fourreau enferme complètement le corps humain, éthérique et l’aura. En quelque sorte, l’entité humaine, constituée par le corps au centre, puis l’éthérique et l’aura, est comme enveloppée dans un sac. Prenons comme exemple un oeuf de poule. A l’intérieur se trouve le jaune, correspondant au corps humain puis le blanc d’oeuf, qui représente à la fois l’éthérique et l’aura. Mais entre la coquille de l’oeuf et le blanc, nous trouvons une fine pellicule, mince mais fort solide ! Lorsqu’on cuit un oeuf dur, on peut ensuite peler facilement cette peau. L’entité humaine est ainsi. Elle est entièrement enveloppée dans une espèce de fine pellicule. «  T.Lobsang Rampa Les secrets de l’aura

L’aura humaine.

apparition.jpg L’aura est un halo lumineux tout autour du corps humain qui représente notre état d’âme.

Vous pouvez lire le livre suivant  : « Les secrets de l’Aura »

écrit par le célèbre auteur et moine tibétain T.Lobsang Rampa.

ou encore,

le livre « Et si vous étiez médium » de Paul Roland.

L’aura ne peut être visible par l’oeil nu. Appelé ‘troisième oeil’ non par notre propres yeux (nos deux yeux), l’aura est visible par celui-ci. C’est le déclenchement du troisième oeil qui permet à nos yeux véritables de voir l’aura.

L’aura est un phénomène presque inexplicable d’un point de vue scientifique, comme beaucoup de phénomènes dits ‘paranormaux’ ou ‘parapsychologiques’.

Image de prévisualisation YouTube

L’aura fait parti des phénomènes ci-dessus mentionnés. Elle est interprétée différement selon celui qui réussit à la voir et à la lire.

Car c’est en fonction de ses couleurs que l’interprète qui la lira saura définir l’état de l’aura de la personne concernée.

Car comme beaucoup le savent, l’aura est représentée par plusieurs et différentes couleurs, constituées par les sept couleurs des arcs-en-ciel.

Les Couleurs de l’Aura :

 Il existe, dans les couleurs de l’Aura :

- le Jaune ou Lumière ou encore le Blanc , le Orange, le Rouge

- le Bleu, le Vert

- le Violet

http://www.cerclelisaconti.info/AuraCouleur.html

Pour reconnaître l’aura, il faut avoir développé ses facultés parapsychologiques.

C’est grâce au développement du troisième oeil qu’un ‘lecteur’ d’aura ou une personne en apprentissage ‘de cette matière’ pourra lire l’aura de l’être humain et celle de ses proches. 

A quoi peut-il servir de savoir lire l’aura d’une personne ?

Savoir lire l’aura d’une personne est comme savoir lire les cartes du tarot de marseille.

Chacun à en lui un potentiel qu’il peut exploiter.

Il peut se passer des évènements bizarres, lorsqu’on essaye de se connecter aux fluides du cosmos, quand on y a pas été habitué et que l’on ne connaît pas ou peu de chose sur ce sujet.

Le tout pour réussir à développer ses facultés parapsychologiques et pouvoir lire les auras est de se concentrer et s’exercer à développer son troisième oeil et ainsi ouvrir le canal du sixième chakras, dit « le troisième oeil » (entre les deux yeux au niveau du front).

Lire l’aura permet de comprendre l’être humain, de savoir l’état de santé ou plutôt l’état moral de la personne.

Lire l’aura est une activité paranormale comme une autre, qui n’a pas besoin de support.

arcenciel.jpg

 Cécile Chiromancie

« La Prophétie des Andes » de James Redfield

 

terreaerienne1.jpg 

Image de prévisualisation YouTube

La Prophétie des Andes …

… et si les coïncidences révélaient le sens de notre vie, le sens de la vie… ?

Déclencher l’Evolution : Chap.7

 » Les deux prêtres repartirent vers la maison et je restai là pendant plusieurs minutes à admirer la beauté des montagnes en essayant de me remplir d’énergie.

Puis mon regard se perdit et je dérivai lentement dans une sorte de rêverie à propos de Wil.

 Où se trouvait-il ?  Etait-il prêt de découvrir la neuvième révélation ?

Je l’imaginais courant dans la jungle, la neuvième révélation à la main, poursuivi par de nombreux soldats.

Je voyais Sebastian diriger la poursuite.

Pourtant, même dans ce songe éveillé, il me semblait évident que Sebastian, malgré son autorité, avait tort, qu’il ne comprenait pas l’impact que les révélations auraient sur les gens.

Je pensais que quelqu’un pouvait le persuader de changer d’avis, si seulement nous pouvions découvrir ce qui, dans le Manuscrit, constituait une telle menace pour lui.

 Je rêvais ainsi lorsque l’image de Marjorie me traversa l’esprit.

Où se trouvait-elle ? Je m’imaginais la revoyant.

Comment cela pourrait-il m’arriver ?

Le bruit de la porte d’entrée qui se fermait me tira de mon rêve.

Je me sentis de nouveau angoissé et faible.

Sanchez fit le tour de la maison pour venir dans ma direction. Il marchait d’un pas rapide et décidé.

Il s’assit près de moi et demanda :

« Avez-vous pris une décision ? »

Je secouais la tête.

«Vous ne paraissez pas très solide.»

— En effet, je ne me sens pas très solide.

— Peut-être n’avez-vous pas assez de méthode dans votre manière d’emmaganiser l’énergie ?

— Que voulez-vous me dire ?

— Laissez moi vous expliquer comment je procède. Vous pourrez peu^-être vous en inspirer. » 

J’approuvai d’un geste.

« La première chose que je fais, c’est de regarder attentivement l’environnement immédiat, comme vous le faites vous-même. Puis j’essaie de me rappeller à quoi tout ressemble quand je me sens fort. Je le fais en me rappelant la présence particulière de chaque chose, sa beauté, sa forme unique, surtout pour les plantes. J’essaie aussi de me rappeler les couleurs, leur brillance, leur chaleur. Vous me suivez ?

— J’essaie de faire tout cela moi-même.

— Puis je tente d’éprouver ce sentiment de proximité qui fait que, aussi loin que soient les choses, je peux les toucher, me relier à elles… Et j’inspire l’énergie.

— Vous inspirez ?

— Le père Juan ne vous a pas expliqué ça ?

— Pas du tout. »

Sanchez sembla étonné.

« Sans doute voulait-il revenir vous en parler plus tard. Il est assez souvent un peu théâtral. Il laisse son élève méditer sur ce qu’il vient de lui apprendre, puis il vient au bon moment pour ajouter un détail qui améliore la leçon. Il avait sans doute l’intention de le faire avec vous, mais nous sommes partis trop vite.

— De quoi s’agit-il ?

— Vous souvenez-vous du sentiment de légèreté que vous éprouvé sur le pic ?

— Oui.

— Pour le retrouver, j’essais d’inspirer l’énergie avec laquelle je me suis relié. »

J’avais suivi avec attention. Rien qu’à écouter, je me sentais mieux relié. Tout autour de moi avait plus de présence et de beauté. Même les rochers s’entouraient d’une sorte de halo blanchâtre, et le champ d’énergie de Sanchez était vaste et de teinte bleue.

Il respirait profondément, avec application, retenant son souffle au moins cinq secondes avant chaque expiration. Je l’imitai.

« Lorsque nous arrivions à voir que chaque inspiration attire de l’énergie  en nous et nous remplit comme un ballon, nous devenons réellement plus forts, plus légers.»

Après quelques inspirations, ce fut le sentiment que j’éprouvais.

« Une fois que j’ai inspiré l’énergie, poursuivit Sanchez, je vérifie si je ressens bien la bonne émotion. Comme je vous l’ai déjà dit, je pense que c’est la meilleure façon de se rendre compte si l’on est bien relié.

— Parlez-vous d’amour ?

— Oui. Comme je vous l’ai dit à la Mission, l’amour n’est pas un concept in tellectuel ni un impératif moral. C’est une émotion qui apparaît quand on est relié à l’énergie qui existe dans l’univers, c’est-à-dire, bien entendu, l’énergie de Dieu. »

Le père Sanchez posait sur moi un regard un peu vague.

« Voilà vous y êtes arrivé. C’est le niveau d’énergie que vous devez chercher à atteindre. Je vous aide un peu , mais vous êtes capable d’y arriver tout seul.

— Vous m’aidez ? Mais comment ? »

Il hocha la tête.

« Ne vous occupez pas de ça pour le moment. Vous apprendrez ces détails plus tard, dans la huitième révélation. »

Le père Carl apparu au coin de la maison, et nous regarda, l’air satisfait. De plus près, il me dit :

« Alors ? »

(suite…)

Mouvement citoyen (ne) Cong... |
justiceaurwanda |
Le Monde d'un Blog qu'on Gobe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lafleur de mai
| Sandra HUET
| Cession et acquisition de s...