La passion de la chiromancie

 

 

La passion de la chiromancie 

La chiromancie est une découverte et une discipline qui fut autrefois admirée, parfois rejetée mais qui était très populaire. De nos jours, on en parle moins mais la chiromancie reste avant tout un art divinatoire et une science dite « paranormal ».

Paranormal car faisant partie des disciplines parapsychiques que l’on appelle communément, du domaine du paranormal. 

Certains diront que la chiromancie est que foutaise d’autres plus croyants diront qu’elle nous permet d’avancer, de se construire parfois, d’évoluer au sein même de sa propre personne et de son véritable caractère.

La science de la chiromancie est plus oumoins reconnue, autrefois utilisée par les grands chefs d’état comme Jules César, l’étude de la main de son prochain reste pour encore beaucoup encore un grand mystère ! … 

Le chiromancien et la chiromancie

Le chiromancien et la chiromancienne doivent étudier nombreuses mains avant de pouvoir certifier certaines affirmations écrites souvent dans les livres qui permettent d’apprendre avec l’intuition, cette science mystèrieuse.

Le chiromancien(enne) étudie les mains avec précision, confiance aussi envers ce qu’il ou elle a appris afin de le transmettre à d’autre, lors de ses consultations.

Il ne faut donc pas confondre la chiromancie d’époque avec la chiromancie d’aujourd’hui qui s’appuie davantage sur des exemples différents qui permettent ainsi de mieux comprendre cette science.

L’étude de la chiromancie

L’étude de la chiromancie permet au chiromancien(nne) de mieux appréhender cette science qui lui était inconnue auparavant et de mieux la cerner. En étudiant la chiromancie avec sérieux, motivation et acharnement, lorsqu’on est démotivée, seul l’acharnement permet de dépasser cet obstacle afin de poursuivre ces recherches et poursuivre son étude.

L’étude de la chiromancie demande beaucoup d’entraînement, beaucoup de cas différents, d’études différentes, de mains à étudier avant d’en affirmer que tel ou tel personne est comme ceci. Cependant le chiromancien(nne) débutant trouve vite ses points de repères lorsqu’il ou elle étudie cette science. En effet, des types de mains permettent de mieux les classer et de mieux les comprendre. 

En les classant, selon la méthode de Desbarolle, ancien et célèbre chiromancien d’époque, le chiromancien(nne) étudie les mains avec méthode et discernement. On s’aperçoit vite que les études faites dans les années précédentes et dans les temps anciens demeurent pour la plupart vrai. 

De nos jours

C’est à nous de décrypter le vrai du faux afin d’admettre ou de réfuter ce qui a été dit durant ces précédentes années au sujet de la chiromancie. C’est au nouveau chiromancien d’aujourd’hui de s’affirmer, pour enfin poursuivre cette tradition d’antan… 

Peu de personne se lance dans la véritable étude de la chiromancie. En effet, l’étude des mains appelée chiromancie, associe également la chirologie à la chirognomonie et demande concentration, persévérance surtout et de l’entraînement ainsi que de beaucoup de motivation, et du temps.

L’étude des mains demande de s’impliquer pleinement dans ce que l’on fait, mais de mande également de la patience et du temps. Sans cela, l’étude et l’analyse semble être erronée, comme écrite à l’avance sans même y prêter la moindre attention. Ceci dit, l’on peut en tant que chiromancien(nne) étudier les mains sans avoir absolument rien préparé ou appris, cela est rare, mais avec la simple bonne raison que l’intuition a elle seule suffit.

 La passion de la chiromancie Mont-de-Mercure-224x300

 

Chiromancie.unblog.fr, « L’étude des mains, la personnalité et les lignes de la main… »

L’intuition, l’étude des mains à travers la chiromancie

 

Mouvement citoyen (ne) Cong... |
justiceaurwanda |
Le Monde d'un Blog qu'on Gobe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lafleur de mai
| Sandra HUET
| Cession et acquisition de s...