L’apathie contraire à l’hyper-activité ?

On pourrait penser que l’apathie (voir définition) est contraire à l’hyper-activité hors en fait, c’est plutôt deux symptômes qui se rejoignent.

L’un, l’apathie est synonyme d’indifférence, de perte de tout intérêt général qui se manifeste parfois par des mots verbales qui peuvent facilement blesser les proches tandis que l’autre, l’hyper-activité, est synonyme parfois d’abus de confiance, de destabilisation d’autrui voir de destruction.

Ces deux ensemble émotifs se rejoignent.

Comment soigner l’apathie ?

L’apathie se soigne comme l’hyper-activité en faisant d’autres activités qui sembleraient pouvoir nous intéresser. Si l’apathie est dû à des personnes de notre entourage, « qui nous gênent » la discussion et la remise en question semble être nécessaire.

Le fait de rencontrer d’autres personnes aident aussi à « évacuer » ce trop plein de sensations et d’émotions, se sentiment de vide dû à un trop pleins d’émotions.

L’hyper-activité ou l’activité excessive semble être dérangeant tout comme l’est également l’apathie qui blesse et rend l’entourage insensible.

Comment lutter contre l’apathie ? 

Pour lutter contre l’apathie, l’ouverture à d’autres activités, à d’autres environnements à d’autres habitudes semblent être plutôt positifs et véritablement « soignants » pour lutter contre l’apathie en générale.

Cécile Chiromancie

 

Une Réponse à “L’apathie contraire à l’hyper-activité ?”

  1. linda009 dit :

    Félicitations pour cet excellent travail et de nous donner l’opportunité de ’glander’ intelligemment !
    voyance gratuite par mail

Mouvement citoyen (ne) Cong... |
justiceaurwanda |
Le Monde d'un Blog qu'on Gobe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lafleur de mai
| Sandra HUET
| Cession et acquisition de s...