Le Télépsychisme

Comment elle résolut son problème de solitude

Une veuve, profondément déprimée et, ainsi qu’elle le disait, folle de solitude depuis que son mari et ses deux enfants avaient été tués dans un accident d’avion, trouva un soulagement en méditant les psaumes 23 deux ou trois fois par jour.

Une nuit, elle entendit une voix intérieure. Elle ne se rappelle pas si elle était éveillée ou si elle dormait. En tout cas, elle entendit distinctement la voix lui dire : « Rends-toi utile à autrui. »  Elle se réveilla en sursaut, oublia son découragement et sa tristesse en se disant : « Je suis infirmière et c’est donc de cette façon que je vais aider les autres. »

 Le lendemain, elle alla rendre visite à des malade à l’hôpital, des anciens combattants. Elle rédigea le courrier de certians d’entre eux, en réconfortant d’autres, lut des Psaumes… Elle continua ainsi durant une semaine, débordant d’amour et de compassion. Les patients attendaient son arrivée avec impatience. Elle recommença à travailler en tant qu’infirmière à temps plein, et elle communique désormais la foi et la confiance à tous ceux dont elle prend soin. Elle se sent maintenant utile. C’était la voix de l’intuition qu’elle avait entendue. Les incitations du subconscient revêtent souvent la forme d’une voix que seule la personne concernée entend.

Il y a des milliers d’années, les Upanishads (ensemble de textes mystiques hindous ) enseignaient que  » l’homme devient créateur dans son rêve « . Robert Louis Stevenson, que la double nature de l’homme laissait perplexe, vit en rêve l’intrigue de son livre Dr Jekyll et Mr Hyde qui émanait de son subconscient. De même, Elias Howe, ayant eu le plus grand mal à mettre au point sa machine à coudre, réfléchissait à la solution lorsque son subconscient lui fit voir en rêve l’endroit exact où il devait placer le chas de l’aiguille.

Comment un alcoolique trouva la paix et la liberté

Il y a quelques mois, j’ai eu un entretien avec un alcoolique dont la femme et les fils étaient mort du cancer. Il était profondément déprimé. Je lui expliquai que le premier pas vers la guérison résidait dans un désir sincère d’arrêter de boire, projet qu’il accepta. L’étape suivante consistait à prendre conscience qu’il a en lui un pouvoir subjectif capable de lui retirer toute envie de boire et le libérer de cette manie.

Je lui suggérai de pratiquer, plusieurs fois par jour, une technique simple, qui consistait à s’imaginer que je le félicitais de sa tranquillité d’esprit et de sa sobriété. Il mit ce procédé en pratique durant cinq minutes trois par jour pendant trois semaines.

Une nuit, sa femme et ses deux fils lui apparurent dans son sommeil et lui dirent : « Papa, nous voulons que tu vives. Nous t’aimons. Nous sommes heureux dans une nouvelle vie. Ne nous pleure pas. »

Ce rêve le toucha profondément et il guérit instantanément. Il me dit : « Je suis libre ! Je connais une paix et une sérénité d’esprit que je n’avais jamais connues auparavant, et je vous en suis reconnaissant. »

La Bible dit :

                Renoue donc amitié avec lui et fais la paix.

Job 22:21

Cet homme s’était réconcilié avec le pouvoir de sa pensée et de son imagination, et son subconscient avait réagi en lui apportant aussitôt la liberté et la paix de l’esprit.

 Comment il réussit à échapper à la jungle vietnamienne

Je parlais récemment avec un sergent de l’armée américaine. Pris sous le feu de l’ennemi, ils avaient dû, lui et d’autres, se poser en catastrophe dans la jungle, sans salut possible. Il avait perdu toute trace de ses camarades. Il prononça alors en lui-même les seules paroles qu’il connaissait du Psaume 91, le grand psaume protecteur : 

                 En disant à Yahvé : « Mon refuge et ma citadelle, mon Dieu en qui je mets ma confiance.»

Psaume  91:2

Il s’aperçut qu’en répétant ce verset, toute peur s’évanouissait en lui. Une chose très étrange se produisit ensuite : son frère, qui avait été tué au combat l’année précédente, lui apparut tout à coup et lui dit : « Suis-moi.» Il le conduisit au flanc d’une colline et lui dit : « Restes là jusqu’au matin et tu seras sauvé.» Au lever du jour, une patrouille le trouva et le ramena sain et sauf à la base.

Cet homme surmonta sa peur, et son sunbconscient, sachant qu’il écouterait son frère, lui répondit au moyen d’une apparition. Son subconscient savait également où se trouvait la patrouille et qu’il serait secouru.

Les voies du subconscient dépassent l’entendement. Rappelez-vous que votre subconscient répond à sa manière aux prières que vous lui adressez avec foi.

                Qu’il vous soit fait selon votre foi.

Matthieu 9:29

 

Les commentaires sont fermés.

Mouvement citoyen (ne) Cong... |
justiceaurwanda |
Le Monde d'un Blog qu'on Gobe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lafleur de mai
| Sandra HUET
| Cession et acquisition de s...